PORTO, ville bleue

 

Ville aux étroites ruelles
Aux ponts ancestraux et rebelles
Porto, cité éternelle
A jamais dans mon escarcelle
 
Des rives du fleuve Douro
Aux effluves de Porto
Tes flancs contrastés et abruptes
Exposent tes charmes désuets
 
Odeurs de marée volatiles
Couleurs de soleils subtiles
Ocres ,or, roses et sables
Tes balcons étroits m’envoûtent
 
Azulejos d’un bleu azur
Blanches mouettes rieuses
Saveurs de natas et de pains
Tentations si délicieuses
 
Depuis le palais de cristal
Les fûts bien ronds et odorants
M’attirent inlassablement
Un divin et suave régal
 
Papilles vives en émoi
Tous mes cinq sens en éveil
Mon coeur heureux bat la chamade
Tu es une étrange merveille
 
Ton charme diffus et subtil
Ton histoire s’accroche au passé
Ta couleur troublante m’habite